Le village de Villers  a été construit dans une vallée.  En  se promenant hors du village, on se trouve sur les hauteurs.  Tout un panorama ! Quelle diversité du paysage ! Arbre_militaire___robinier_LDTantôt des prairies, des champs, des arbres isolés, des anciens vergers, des bois.  Les bois de Villers sont essentiellement composés de hêtres, de chênes, du charme. On dénombre également quelques érables.  On y trouve également des plantations de sapin. Si le sol de Villers ne convient pas très bien à la culture du sapin on y trouve de nombreux épicéas et mélèzes. Si l’épicéa ne perd pas ses aiguilles en hiver, les mélèzes perdent leurs aiguilles à partir de l’automne. 

Quelques anciens vergers garnissent la campagne.  Bien dommage qu’avec le temps, vu l’âge des arbres, ils disparaissent du paysage gaumais.  Ici là poussent quelques beaux arbres en solitaire ou en équipe, ce sont souvent des chênes ou des tilleuls.  Certains parmi eux sont classés comme arbre remarquable.  Ils sont protégés et ne peuvent être abattus.  Le plus prestigieux parmi eux est le chêne se trouvant dans les ruines de l’Abbaye d’Orval.  Il doit avoir entre deux et trois cent ans.  Son envergure est de 30 mètres.

Vous trouverez dans l'album photos des arbres magnifiques et centenaires de Villers devant Orval. Certains sont classés.

La photo à notre gauche, un robinier appelé aussi arbre militaire dans certaine circonstance, cette arbre servait de repère pour l'avance des militaires en campagne et les tirs d'artillerie.

A noter qu'un robinier peut vivre jusqu'à 300 ans.