21 octobre 2017

La Gengoulf

A Villers-devant-Orval, vous pouvez déguster une nouvelle et une excellente bière autre que « l’Orval », « la Gengoulf », elle est produite depuis plus d'un an par quatre amis Vincent Habran (Maitre Brasseur), Marc Hisette, André Odwa et Olivier Tarnus. C’est une bière artisanale, blonde légèrement ambré. Elle porte le nom du saint patron du village. Elle est disponible au 24 rue des Hawys le vendredi après midi et au Petit Magasin au centre du Village. Pour la petite histoire: il y avait déjà au 19 ém siècle une... [Lire la suite]
Posté par RC Saint Georges à 05:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

21 octobre 2017

Le Fromage d'Orval

Fromage au lait entier du pays gaumais, fabriqué à l'abbaye. C'est une pâte relativement molle, onctueuse, non cuite, fermentée, à croûte lavée. En Belgique, le fromage d'Orval se classe dans la catégories des fromages appelés "Plateau". Ce fromage a comme ancêtre le fromage mis au point par les trappistes de Port-du-Salut en France dans la Mayenne au sud de Laval. La fabrication à l'Abbaye d'Orval date de 1928. A déguster accompagnée du pain et de la bière d'Orval, mais aussi à l'apéritif avec un verre de vin de groseille ou de... [Lire la suite]
Posté par RC Saint Georges à 05:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 octobre 2017

La Mort du Cochon

Fin du 19 é et début du 20 é siècle, il n'existait pas une maison de paysan sans un cochon. A l'appoche de la Saint Nicolas on se préparait et on fêtait ce jour en tuant le cochon pour constituer le garde-manger de l'année. Le matin le cochon était égorgé. Le sang qui était recueilli servait à la préparation du boudin. Le cochon était ensuite grillé à la paille pour éliminer les soies et suspendu à une échelle par les pattes de derrières pour être lavé, brossé. Le ventre ouvert il était ensuite découpé. Tout est bon dans le cochon.... [Lire la suite]
Posté par RC Saint Georges à 05:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 octobre 2017

Le Pâté Gaumais

Le pâté gaumais est une tourte à base de pâte levée et cuite au four. Elle est farcie de morceaux nobles de viande de porc marinés dans du vin ou du vinaigre avec des épices et des herbes, s_uivant les procédés en usage en Gaume. De forme ronde, et d'un diamètre de 15 centimètres, son poids est de 200 gr minimum. La proportion de viande après fabrication est d'au moins 30% du poids total. Il se mange chaud ou froid. Il est identifié par une hostie de pain azyme qui reprend l'appellation "Pâté Gaumais". Cette recette est attribuée à... [Lire la suite]
Posté par RC Saint Georges à 05:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 octobre 2017

La Touffaye

La Touffaye Plat du terroir gaumais qui demande une préparation assez longue, notamment pour que les pommes de terre prennent la douce couleur brune des oignons qui mijotent.  Pour préparer ce plat on utilise des pommes de terre à chaire ferme, comme le bec ou la corne de gatte. Ingrédients :  1,5 kg de pommes de terre coupées en quatre, 1,5 kg d’oignons ou d’échalotes, 300 gr de lard maigre fumé, du lard gras (facultatif), 2 cuillerées à soupe de saindoux, thym, laurier, ail, sel, poivre. 1.    ... [Lire la suite]
Posté par RC Saint Georges à 05:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 octobre 2017

Froumatch du Pouché

Voila une spécialité bien de chez nous que l'on traduira par fromage de cochon. Nous réservons les appellations "tête pressée", "fromage de tête", "fromage de hure" à d'autres régions. Voici la recette de Josette Gomez, Lauréate et gagnante du concours "le meilleur froumatch de pouché". Ingrédient: Une tête de porc, quatre pieds et une langue, du thym, du laurier, trois gousses d'ail, deux oignons piqués de clous de girofle, deux poireaux, deux carottes, deux à trois branches de céleri du sel et du poivre. Préparation: Mettre à... [Lire la suite]
Posté par RC Saint Georges à 05:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 octobre 2017

Les Gaufres

Quand venait le jour des gaufres, c'était jour de fêtes. Cette pâtisserie était un régal pour nos papilles. On la mangeait nature ou avec de la confiture. Ma grand mère les préparait à la recette liégeoise ou bruxelloise. Nous mangions aussi des gaufrettes. Les moules à gaufres ou à gaufrettes étaient chauffés  sur un feu de bois au dessus du foyer de la cuisinière en fonte. Nous mangions cette gâterie chaude (alors qu'il fallait attendre qu'elle soit tiède), ou froide le lendemain matin.
Posté par RC Saint Georges à 05:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]