Article paru le 19 juillet 2009 dans l'Union l’Ardennais - Dans les ruines d'Orval.

 Orval_23_Juillet_2009Les ruines de l'abbaye d'Orval, le cloître.Illuminé. Exposés et promenades musicales vont animer les ruines de l'abbaye d'Orval située juste à la frontière belge. Exposition à voir dans la salle XVIIIe.

Les 23, 24, 25 et 26 juillet, les ruines de l'abbaye d'Orval vont s'animer entre 18 h 30 et 22 h 30 au cours de quatre soirées originales où vont se mêler des exposés historiques entrecoupés de musique et de chants. le public aura accès à cette occasion à des endroits jusqu'ici inaccessibles grâce aux amis du patrimoine Aurea Vallis et Villare, organisateurs.

L'expérience des exposés lors des illuminations des ruines en 2005 avait marqué pas mal d'esprits. Le principe des exposés tournants et répétés pour des groupes de cent personnes encadrés a donc été retenu.

Chaque exposé de 28 minutes sera répété cinq fois, soit 20 fois sur les quatre soirées.Orval_23_Juillet_2009_LD
Entre les exposés, le public sera invité à se déplacer dans un silence relatif en écoutant des musiciens dispersés dans les ruines. En fin de soirée, les cinq groupes se réunissent dans le cloître médiéval pour un petit concert donné par des solistes depuis la salle du chapitre. Un moment d'émotion intense. Le thème retenu cette année est : « Splendeur et anéantissement de l'abbaye d'Orval ».

 

Cinq exposés sur divers thèmes autour de l'histoire de l'abbaye dans la seconde moitié du XVIIIe siècle sont prévus : « Abraham Gilson, peintre à Orval » par Marc Heyde et Bénédicte Pétrement dans une cave du XIIIe, sous la salle audiovisuelle actuelle. « Le trésor d'Orval » par André Monhonva. Projection dans la salle audiovisuelle de l'abbaye dans l'ancienne cuisine de la maison des hôtes. « L'abbaye de Dewez » par Zoé et Eric Hanse dans l'angle nord-est de l'abbaye. « Le général Loison » par Denis Alexandre dans la salle du chapitre de l'abbaye médiévale. « La destruction d'Orval en juin 1793 » par Pierre Maîtrejean dans les souterrains de l'abbaye du XVIIIe siècle.

Divers musiciens et solistes animeront ces soirées : Marie-Agnès et Marie-Aurore Jean (flûtes traversières), Fleur Gabriel (violon), Jonathan Bridoux (orgue), Valentine Faber (flûte traversière) et Cyrielle Nicolas (flûte traversière). Solistes : Le groupe Voces Madrigalis, Fabienne Uten, Olivier Berten, Isabelle Poncelet, Grégory Decerf et Geoffrey Degives.